Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Comment bien entretenir son moteur

Pièce maîtresse de tout véhicule, le moteur est généralement au centre des réparations et de l’entretien de votre voiture. La complexité mécanique et l’importance des pièces de fonctionnement nécessitent souvent l’expertise d’un garagiste ou d’un spécialiste. Toutefois, il est possible de le préserver par la mise en application de quelques connaissances techniques et la modération de sa conduite.

Fonctionnement et principe du moteur thermique

À l’aide d’un mélange de comburant (air) et de carburant, le moteur thermique permet de produire l’énergie indispensable au bon fonctionnement de la voiture. Celle-ci se fait à partir d’une compression, puis d’une explosion destinée à entraîner les parties mécaniques, telles que les pistons, la chaîne de distribution ou le volant moteur. Cette réaction en chaîne alimente également l’alternateur nécessaire à l’usage de la batterie. La présence d’un carter d’huile assure la fluidité des mouvements répétés et intensifs des pièces. Quant au liquide de refroidissement, il évite une surchauffe et la rupture du moteur.

Un entretien régulier et soigneux

L’un des principaux entretiens consiste à effectuer la vidange du moteur tous les 15 000 kilomètres ou, s’ils ne sont pas atteints, au moins une fois par an. Elle peut être réalisée par vos soins ou par un garagiste. Pour préserver la puissance de son moteur et minimiser les efforts, remplacez régulièrement les filtres à air, à huile ou à gasoil. N’hésitez pas à utiliser des produits adaptés tels qu’un nettoyant pour les injecteurs, un traitement pour huile ou un antifuite radiateur. Enfin, un moteur propre refroidit plus rapidement. Veillez néanmoins à le nettoyer consciencieusement en protégeant les parties fragiles, comme l’alternateur ou la batterie.

Préserver son moteur en adaptant sa conduite

Préserver votre moteur, c’est aussi conduire de manière réfléchie et prudente. Ne poussez pas les rapports de vitesse au démarrage ou lorsqu’il est encore froid. La température doit être optimale pour une montée en pression correcte. Des accélérations trop fortes risquent d’altérer la durée de vie de votre moteur. Soyez également à l’écoute de son fonctionnement. Un bruit anormal peut résulter d’un problème, comme une fuite ou une pièce défectueuse. Si une baisse de performance est constatée, il est nécessaire de solliciter l’avis d’un professionnel.

Préserver votre moteur passe donc par un entretien régulier et une conduite modérée.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)