Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Polir ses phares pour mieux voir

Nous sommes en hiver et, bien souvent, vous roulez phares allumés le matin et le soir. Et, justement, vous avez l’impression qu’ils n’éclairent plus aussi bien qu’avant. Eh bien, c’est peut-être le cas. Le temps ne serait-il pas venu de leur offrir un polissage ?

Les optiques de phares actuelles sont presque toujours réalisées en polycarbonate. Plus faciles à fabriquer et encaissant mieux les chocs que le verre, elles ont cependant le défaut de jaunir et, surtout, de se ternir avec le temps. Le faisceau d’éclairage peut ainsi perdre jusqu’à 40 % de se puissance et de sa netteté, au détriment de votre sécurité et de celle des autres usagers. Ainsi, depuis 2010, le manque d’efficacité du faisceau est un motif de rejet lors du contrôle technique avec obligation de contre-visite après réparation.

Pour y remédier, il faut polir ou faire polir ses optiques. Elles pourront de nouveau jouer leur rôle essentiel, sans oublier que de beaux phares contribuent à la bonne esthétique de votre véhicule, ce qui ne sera pas négligeable au moment de la revente.

Le faire

Le polissage des phares ne demande aucune expertise particulière et le matériel nécessaire se trouve aisément dans le commerce. Vous devrez donc vous munir de chiffons doux, d’éponges, d’un pulvérisateur de produit à vitres, d’un produit de polissage adapté, légèrement abrasif, d’un rouleau de papier essuie-tout et d’une bassine d’eau savonneuse. Il faudra ajouter un jeu de clés et de tournevis pour démonter les optiques. Si elles sont très dégradées ou profondément rayées, vous aurez également besoins de papier de verre (grain de 600 mm minimum).

Tout d’abord, il faut déterminer si l’encrassage est à l’intérieur ou à l’extérieur de l’optique. Dans le premier cas, vous devez les démonter. Pour cela, ouvrez le capot du véhicule et repérez l’écrou à desserrer. Attention : sur certains modèles, les optiques sont clipsées. Soyez très prudent au moment du démontage : une attache cassée, c’est une optique à remplacer. Une fois la pièce démontée, nettoyez-là avec une éponge humide et séchez-là bien.

Vous devez maintenant la dégraisser. Pour cela, utilisez le pulvérisateur de produit pour vitre. C’est une étape particulièrement importante car votre optique doit être parfaitement dégraissée pour la suite. Rincez et essuyez à nouveau puis pulvérisez une petite quantité de produit de polissage. Si vous n’avez pas démonté le phares, protégez auparavant les parties peintes du véhicules. De même, évitez de pulvériser du produit de polissage sur les plastiques ; il risque d’y laisser des traces pratiquement impossibles à enlever.

Vient enfin le polissage lui-même. Procédez très doucement en passant sur l’optique, sans trop appuyer, le papier de verre que vous aurez d’abord trempé dans l’eau savonneuse pour éviter qu’il ne provoque de nouvelles rayures. Pour un meilleur résultat, vous pouvez utiliser des papiers au grain de plus en plus fin. Une fois que l’optique a retrouvé son éclat et une surface uniforme, essuyez-là soigneusement avec un chiffon doux pour la lustrer. À présent, vos optiques ont retrouvé une nouvelle jeunesse. N’hésitez pas à répéter l’opération régulièrement.

Le faire faire

Les professionnels offrent généralement des prestations de rénovation des phares liées à la taille des optiques et obéissant à un processus précis. Celui-ci débute par la préparation du véhicule, notamment la protection des zones peintes et plastifiées. Viennent ensuite le ponçage à sec des optiques, puis le ponçage humide, le lustrage, le nettoyage, le séchage et le test d’efficacité du réseau lumineux. Recourir à un professionnel vous évite les risques de fausse manœuvre et, surtout, le retour à une efficacité optimale de votre éclairage vous est garanti. On peut aisément trouver chez les spécialistes de l’entretien auto des forfaits de rénovation des phares pour un prix inférieur à 100 €.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)