Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Rouler de nuit en toute sécurité

Manque de luminosité, fatigue, champ visuel réduit… La conduite de nuit présente des risques et est souvent une source d’appréhension pour de nombreux conducteurs. Pourtant, il existe des principes simples pour rouler de nuit en toute sécurité.

Conduite de nuit : quels dangers ?

La nuit cause essentiellement un manque de visibilité, ce qui réclame plus de vigilance au conducteur. Les contrastes sont atténués, le champ visuel du conducteur est réduit, et le relief est moins visible. La perception visuelle diminue fortement, même si le conducteur a une bonne vue en temps normal. Le conducteur peut être gêné par la puissance des phares des véhicules venant en sens inverse ou qui suivent. Le passage d’un tronçon de route éclairé à une chaussée non éclairée peut aussi désorienter le conducteur. La nuit, hors agglomération, de nombreux animaux traversent la route, ce qui contribue au risque de collision. Rouler de nuit peut provoquer la somnolence au volant, surtout sur autoroute, car le marquage au sol et la monotonie peuvent avoir un effet hypnotique.

Adaptez votre éclairage pour rouler de nuit

Afin de voir et d’être vu, il est essentiel de disposer d’un éclairage efficace. Assurez-vous avant de partir que les optiques sont propres et nettoyez-les au besoin. Les phares doivent être bien réglés : les feux de croisement doivent avoir une portée de 45 à 75 m et les feux de route une portée de 90 à 150 m. Attention aux feux de croisement réglés trop haut qui peuvent gêner les autres automobilistes à quatre ou deux roues ! Veillez à la propreté du pare brise et des vitres et des rétroviseurs. Pour éviter l’éblouissement, placez votre rétroviseur en position nuit. Optez pour un éclairage approprié :

  • feux de route (plein phare) sur les routes mal éclairées, à éteindre en présence d’autres usagers (des appels de phares sont nécessaires avant de franchir une intersection) ;
  • feux de croisement pour croiser ou suivre les autres usagers ;
  • feux de position en agglomération bien éclairée ;
  • feux de brouillard en cas de pluie ou de brouillard.

Distances et vitesse

En raison du manque de visibilité, il est indispensable de garder une bonne distance pour prendre le volant et rouler de nuit en toute sécurité. Comptez 3 secondes entre vous et la voiture qui vous précède. De plus, il est préférable de ralentir, en roulant à une vitesse inférieure à la limitation imposée. Cela permet de mieux anticiper les obstacles éventuels.

 

Éclairage adapté et vitesse réduite sont les critères essentiels pour une conduite nocturne sécurisée. N’oubliez pas de vous reposer lorsque la fatigue se fait ressentir.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)

Une réponse à « Rouler de nuit en toute sécurité »

  1. cela ne régle pas le probléme pour un conducteur agé a partir de 60 ans du deficit de la vision pour la nuit!!!! moi je pense qu’il faut des lunettes adaptées a la conduite de nuit