Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Suzuki Jimny : l’aventurier miniature et anticonformiste

Avec cette quatrième génération au look irrésistible et qui gagne en modernisme dans ses équipements, le petit 4×4 japonais s’affirme toujours comme un exceptionnel baroudeur anticonformiste en taille mini. Qu’importe le terrain, rien ne lui fait peur et son style décalé lui confère un capital sympathie énorme.

La précédente génération du Jimny date de 1998 et, même s’il fut à la traîne en fin de carrière au profit d’autres 4×4 de la marque japonaise, Suzuki ne l’a pas laissé pour compte. Il lui a développé un remplaçant que nous avons testé sur les chemins boueux et les routes enneigées de la Haute-Savoie entre Samoëns, Flaine et les Carroz d’Arâches.

Un look craquant et distinctif

Le nouveau Jimny c’est d’abord un look et quel look ! À mi-chemin entre un Jeep Wrangler et un Mercedes-Benz Classe G, mais en taille miniature, le Jimny, avec ses formes cubiques et ses ailes bodybuildées par de grosses extensions en plastique noir, ne laisse personne indifférent. On aime ou on n’aime pas ; certains le trouveront beau, d’autres moche. Personnellement, nous adorons, d’autant qu’il est pratique et fonctionnel. Même si l’on peut lui trouver des similitudes avec d’autres 4×4, le nouveau Jimny puise son design et ses formes dans l’univers Suzuki, à l’image de la calandre déclinée du précédent modèle, des phares ronds comme sur le LJ10 ou encore des vitres carrées du SJ410. Autant de références qui font du nouveau Jimny un vrai Suzuki qui ne doit rien à personne et qui sort du lot par un anticonformisme qui est sa qualité première.

Un vrai 4×4, taille mini

Nouveau mais avec les fondamentaux d’un véritable 4×4, le Jimny 2019 repose sur un châssis en échelle – comme un gros pick-up -, avec suspension renforcée, essieux rigides trois bras, ressorts hélicoïdaux sur les quatre roues et transmission intégrale avec boîte de transfert « à l’ancienne ». Trois modes sont proposés (4×2, 4×4 et 4×4 boîte courte), qui s’activent à partir d’un levier directement posé sur la boîte. Le Jimny progresse également dans ses aptitudes au tout-terrain avec une garde au sol de 21 cm et des angles d’attaque (37°) et de fuite (49°) qui lui permettent de s’affranchir d’un profond fossé avec une facilité déconcertante.

Lors de notre essai, une base offroad boueuse à souhait nous attendait et notre petit Jimny a pu faire étalage de toutes ses capacités de franchissement. Vraiment bluffant, même avec seulement 102 ch sous le capot, il passe partout et « grimpe aux arbres ». Il faut dire que sa masse réduite – seulement 1 100 kg – lui autorise bien des prouesses… une fois sorti des sentiers battus car, sur le bitume, on ne peut pas dire que sa tenue de route soit un modèle du genre, d’autant que le moteur se montre poussif, surtout avec la boîte automatique qui fait ce qu’elle veut.

Marre des gros SUV sans la moindre personnalité et envie d’un engin ludique au look débridé qui passe partout, à la campagne comme à la montagne, son terrain de prédilection ? Alors le nouveau Suzuki Jimny est fait pour vous. Même s’il n’est pas parfait, ce petit 4×4 donne le sourire et envie de partir en week-end, à deux, comme des aventuriers.

Les +

Les –

• Quel look ! On adore !
• Il « grimpe aux arbres » et offre
de superbes capacités en tout-terrain.
• Un mini-4×4 taillé pour la montagne
et la campagne.
• Pratique et fonctionnel, il se veut
également moderne dans
ses équipements.

• Le flou dans la direction perturbe
et demande de l’anticipation.
• Le coffre… disons l’absence d’un coffre
sauf en rabattant les sièges arrière afin
d’obtenir un beau volume
en configuration deux places.
• Le moteur poussif avec la boîte
automatique à quatre rapports.
• Le malus « écologique » important.

Fiche technique – Suzuki Jimny (2019)

• Modèle testé : 1.5 VVT Pack Auto AllGrip Pro
• Teinte : So Color Kinetic Yellow (option, 750 €)
• Longueur/largeur/hauteur : 3,64 m (avec roue de secours) / 1,64 m / 1,72 m
• Garde au sol : 21 cm
• Angles : 39° (attaque) / 28° (franchissement / 49° (fuite)
• Volume de coffre : 377 l avec sièges arrière rabattus
• Poids à vide (boîte automatique) : 1 110 kg
• Pneus : Bridgestone Dualer A/T 195/80 R15
• Moteur : quatre cylindres essence de 1 462 cm3
• P
uissance : 102 ch à 6 000 tr/mn
• Couple : 130 Nm à 4 000 tr/mn
• Boîte de vitesses : automatique à quatre rapports (manuelle à cinq rapports)
• Transmission : intégrale AllGrip Pro
• Vitesse maxi : 140 km/h (145 km/h avec boîte manuelle)
• Consommation mixte : 7,5 l/100 km (usine) / > 10,0 l/km (constatée lors de l’essai)
• Émissions de CO2 : 170 g/km (NEDC) / 198 g/km (WLTP)

Principaux équipements de série modèle testé : jantes alliage 15 pouces – extensions d’ailes et bas de caisse en plastique noir – phares à LED – volant cuir – sièges avant chauffants – climatisation automatique – système multimédia avec écran tactile 7 pouces – navigation – freinage actif d’urgence – alerte franchissement ligne – aide au démarrage en côte…

Prix France 2019 du modèle testé : 21 175 € (hors options)

Gamme France 2019 :
de 17 225 € (1.5 VVT Avantage) à 21 175 € (1.5 VVT Pack Auto)

Toute la sélection de 4×4 et SUV sur aramisauto.com.

Photos : Laurent Sanson

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)