Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Accord européen sur les baisses de CO2

Lundi 17 décembre, après neuf heures de discussions, les représentants du Parlement européen et ceux des pays membres ont finalement conclu un accord sur un objectif de réduction des émissions de dioxyde de carbone de 37,5 % pour les véhicules particuliers et de 31 % pour les véhicules utilitaires entre 2021 et 2030. L’accord fixe également un objectif intermédiaire de réduction de 15 % pour les deux catégories de véhicules à l’horizon 2025. La question des poids lourds n’a pas encore été discutée.

Après s’être quittés sur un désaccord le 12 décembre, ils sont donc parvenus à une solution compromis entre les positions des pays les plus offensifs en matière d’écologie, dont la France et les Pays-Bas – qui demandaient 40 % -, et la proposition allemande (soutenue par plusieurs autres pays membres) de se limiter à 35 %. L’Allemagne, dont l’industrie automobile a représenté 423 milliards d’€ en 2017, a rappelé que des objectifs trop ambitieux et un virage trop brutal vers la voiture électrique risqueraient de pénaliser son économie et de supprimer des emplois.

Pas encore assez ?

Pour Elisabeth Köstinger, ministre autrichienne du Développement durable, dont le pays occupe la présidence de l’Union jusqu’à la fin du mois, « C’est un signal important dans notre combat contre le changement climatique ». Mais ce n’est pas encore suffisant pour l’association Transport&Environment (T&E), comme l’a déclaré Greg Archer, son directeur en charge des véhicules propres : « L’Europe passe une vitesse dans la course à la voiture zéro émission. La nouvelle directive signifie que d’ici 2030, environ un tiers des voitures neuves sera électrique ou alimenté à l’hydrogène. C’est un progrès mais ça n’est pas assez rapide pour atteindre nos objectifs en matière de climat ».

Rappelons que le volet automobile n’est que l’un des éléments du plan visant à réduire de 30 % le total des émissions globales de gaz à effet de serre au sein de l’Union Européenne d’ici 2030.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)