Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Bloodhound LSR : objectif 1 600 km/h

Battre le record de vitesse sur terre : tel est l’objectif que s’est assignée l’équipe du projet Bloodhound LSR dont la voiture à réaction doit passer la barre des 1 000 mph, soit 1 600 km/h.

Actuellement, le record absolu de vitesse pour un véhicule terrestre est détenu par la Thrust SSC avec 763 mph, soit 1 227 km/h. C’était en 1997 et, pour la première fois, une voiture franchissait le mur du son. Pour les Britanniques du projet Bloodhound LSR (Land Speed Record), il était temps d’aller encore plus loin et d’atteindre les 1 000 mph, soit exactement 1 609,34 km/h.

Pour cela, ils ont conçu un véhicule propulsé par un réacteur Rolls-Royce EJ200 (celui du chasseur Eurofighter Typhoon) combiné à un moteur-fusée Nammo. L’ensemble dégage une puissance cumulée équivalant à 135 000 ch. Qui dit mieux ? Le réacteur lance le véhicule, le moteur-fusée lui donne ensuite l’accélération nécessaire pour atteindre les 1 000 mph. Ce dernier est alimenté par une pompe à propergol entraînée par un 5.0 V8 – 550 ch de Jaguar F-Type.

Pour piloter l’engin (on ne peut plus parler de conduire), l’équipe a recruté le détenteur du record de 1997, Andy Green, pilote de chasse et lieutenant-colonel de la Royal Ait Force.

Le premier essai  a été mené sur la piste de l’aéroport de Newquay, en Angleterre. En n’utilisant que son réacteur, la Bloodhound a atteint 210 mph (338 km/h). La suite devait se dérouler en Afrique du Sud, à Hakskeen Pan, sur une piste spécialement construite pour l’occasion.

Mais, en octobre 2018, le projet capote, faute d’avoir pu réunir les 30 millions d’€ nécessaires à sa finalisation. Fin de l’histoire ? Non ! Fin mars, l’équipe Bloodhound, désormais dirigée par l’homme d’affaires Ian Warhurst, a annoncé qu’elle avait trouvé de nouveaux financements et qu’elle reprenait donc ses recherches. La tentative de record pour avoir lieu avant la fin de l’année…

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)