Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Carlos Ghosn reste en prison

Le tribunal de Tokyo vient de rejeter une nouvelle demande de libération sous caution de Carlos Ghosn. Celui-ci reste donc en prison.

Arrêté et incarcéré depuis le 19 novembre au Japon, Carlos Ghosn vient de voir sa nouvelle demande de libération sous caution rejetée par le tribunal de Tokyo bien qu’il ait promis de demeurer au Japon s’il était remis en liberté. Sa détention provisoire prendra normalement fin la 10 mars mais elle pourra être prolongée chaque mois si la justice japonaise l’estime nécessaire.

L’ancien dirigeant est toujours sous le coup de trois chefs d’inculpation pour fraude fiscale, abus de confiance et malversations financières. Selon son principal avocat, Motonari Otsuru, Carlos Ghosn pourrait demeurer en prison « jusqu’à l’ouverture de son procès » qui n’aura pas lieu avant plusieurs mois.

Déjà démis de ses fonctions de président de Nissan et Mitsubishi, a présent lâché par l’État français qui a demandé la nomination d’un successeur à la tête de Renault, Carlos Ghosn, 64 ans, se trouve, selon son épouse Carole qui s’est exprimée dans Paris Match, « dans des conditions de détention déplorables ». Elle en a donc appelé à Emmanuel Macron et à Human Rights Watch. « Samedi [19 janvier], après dix jours d’une longue attente, le Quai d’Orsay m’a confirmé que le Président avait pris connaissance de mon courrier et qu’il entendait y répondre rapidement », a-t-elle indiqué. « Il faut savoir que mon mari ne voit pas le jour, la lumière de sa cellule est constamment allumée, il n’a pas le droit d’écrire, ni de s’allonger sauf aux heures autorisées, le reste du temps il doit rester assis, visage découvert. Ce qu’il subit est violent ». Elle se déclare également très inquiète du fait qu’il a dû interrompre son traitement pour le cholestérol alors qu’il souffre de « problèmes artériels »

Lors de sa première comparution publique le 8 janvier, Carlos Ghosn est apparu amaigri mais combatif. Il a rejeté les accusations portées contre lui : « J’ai agi avec honneur, légalement et avec la connaissance et l’approbation des dirigeants de [Nissan] ». Pour les moment, les investigations de la justice japonaise se poursuivent, menées par le redouté Bureau d’enquêtes spéciales du parquet de Tokyo.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)

2 réponses à « Carlos Ghosn reste en prison »

  1. Et alors?
    Faut-il, par hasard, ouvrir une souscription ou organiser une kermesse de bienfaisance pour lui venir en aide?
    De par le monde, d’autres croupissent en prison, sans avoir rien fait, et personne n’en parle.
    S’il vous plaît, un peu de décence.

  2. Le régime carcéral ne peut lui faire que perdre quelques kilos et améliorer l’état de ses artères
    Il a encore des réservés pour une bonne dizaines d années
    Bien mal acquis ne profite jamais !!!