Aramisauto Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Elevate : la Hyundai qui marche et qui rampe

Les images ne sont pas extraites de la bande-annonce du prochain Star Wars : ce véhicule à pattes est un concept-car que Hyundai vient de présenter au CES de Las Vegas.

Alors que de nombreux constructeurs désertent les salons automobiles, les manifestations non spécialisées accueillent de plus en plus souvent leurs nouveautés. C’est donc au Consumer Electronics Show de Las Vegas que Hyundai a dévoilé un étonnant prototype doté de quatre « pattes » robotisées.

Baptisé Elevate, il est présenté par son constructeur comme le « premier véhicule disposant de jambes articulées ». Celles-ci peut être terminées par des roues pour lui permettre de se déplacer comme une voiture classique mais il peut également marcher et même ramper, ce qui le rendrait apte à évoluer sur les terrains les plus difficiles. Il serait également en mesure d’escalader des murs jusqu’à une hauteur de 1,50 m tout en maintenant ses passagers à l’horizontale.

La plateforme de l’Elevate étant modulaire, elle serait susceptible d’accueillir différents types d’habitacles pour réaliser des versions répondant à des besoins spécifiques. Il pourrait donc intéresser toutes sortes d’utilisateurs civils ou militaires, notamment les services de secours pour retrouver et extraire des décombres les victimes de catastrophes naturelles et d’attentats. Il offre également un beau potentiel pour les agences spatiales. Mais, en attendant de le voir se déplacer sur Mars, il pourrait, plus proche de nous, servir de taxi capable d’aller chercher jusque sur leur palier les personnes à mobilité réduite.

L’Elevate n’a rien d’un simple rêve d’ingénieurs puisque Hyundai affirme travailler depuis trois ans sur sa « voiture à pattes ». Si son arrivée dans les showrooms n’est pas pour demain, il démontre le savoir-faire et la créativité de Hyundai dans le domaine des nouvelles formes de mobilité.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)