Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

La nouvelle Renault Clio officiellement dévoilée

Renault a dévoilé aujourd’hui la cinquième génération de sa Clio avant la présentation officielle au prochain Salon de Genève. Si le design extérieur évolue timidement, l’intérieur fait sa révolution.

Voiture la plus vendue en France en 2018 et leader de son segment depuis 2013, la Clio, pour cette cinquième génération, conserve les codes esthétiques de sa devancière, qui ont convaincu les clients du Losange, tout en les mettant au goût du jour avec une volonté marquée de monter en gamme.

Une « petite Mégane »

Renault a choisi de ne pas modifier en profondeur un design qui a séduit des millions de propriétaires jusqu’à ce jour : « Le design extérieur de Clio 4 a profondément séduit nos clients et continue encore aujourd’hui de les séduire. Nous avons donc pris le parti d’en conserver les gènes tout en lui apportant plus de modernité et d’élégance », a justifié Laurens van den Acker, le directeur du Design industriel du Groupe Renault. Celle que l’on surnomme déjà « la petite Mégane » conserve donc un style qui ne bouleverse pas les codes de la marque bien que 100 % de pièces soient nouvelles.
À l’extérieur, on remarque l’apparition de deux nervures sur le capot, une calandre qui s’agrandit et des feux de jour qui reçoivent la signature lumineuse en forme de « C ». En outre, la Clio 5 est plus courte de 14 mm et plus basse d’environ 30 mm.

Une révolution à l'intérieur

Malgré son succès sans partage, la Clio 4 a souvent été critiquée pour sa qualité de finition à peine supérieure à celle de la Dacia Sandero. Avec la nouvelle Clio 5, Renault vise donc bien plus haut. C’est d’ailleurs ce qu’explique Laurens van den Acker : « À l’intérieur,  c’est une véritable révolution, avec une amélioration notable de la qualité perçue, plus de sophistication et une forte présence technologique. C’est la meilleure des Clio. J’aurai consacré pas moins de 80 % de mon temps à l’intérieur ».
Les premières images de cette Clio 5 laissent à penser que celle-ci entend bien creuser l’écart avec sa « cousine » roumaine. On découvre ainsi un habitacle qui paraît plutôt ergonomique avec très peu de boutons et un grand écran tactile de 9,3 pouces implanté à la verticale, une dimension encore jamais vue sur une citadine. Celui-ci ne sera, toutefois, proposé que sur les deux finitions les plus riches, Initiale Paris et R.S. Line.
On note également l’apparition d’un volant inédit et d’un nouveau système d’instrumentation entièrement digital avec un écran TFT mesurant de sept à dix pouces, ce qui permet de personnaliser l’affichage. La version 10 pouces intégrera la navigation GPS.

Clio hybride et 100 % électrique

Grâce à l’adoption de la plateforme CMF-B issue de l’Alliance, la première Clio hybride de l’histoire du modèle est d’ores et déjà annoncée, même si les caractéristiques de son moteur E-Tech ne sont pas encore connues.

On n’en sait d’ailleurs pas plus sur les autres motorisations, Renault réservant probablement ces informations pour la première présentation au public à Genève en mars prochain. Il est toutefois déjà établi qu’une version 100 % électrique est prévue, qui devrait arriver un peu plus tard que les thermiques et hybride. La Renault Clio V sera commercialisée au mois d’avril.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)