Aramisauto Aramisauto Contactez-nous 09 72 72 20 02
Sélectionnez un thème
Filtrer par thème

Tesla licencie 3500 personnes

Au début du mois, Elon Musk, fondateur et patron de Tesla a annoncé dans un e-mail interne – selon la chaîne américaine CNBC – vouloir se séparer de 9 % de ses salariés, soit environ 3 500 personnes, dans un délai qui n’était pas précisé.

L’homme qui envoie des voitures dans l’espace, prévoit de coloniser Mars et de faire voyager des gens à 1 200 km/h dans des capsules sous vide espère ainsi atteindre la rentabilité en supprimant des « doublons » dans ses effectifs.

Il faut dire qu’entre les retards de production et les énormes pertes d’argent (cinq millions de dollars par jour en 2017) en passant par les accidents qui ponctuent les phases de test du système de conduite autonome Autopilot, la firme Tesla, bien qu’incontestablement innovante, n’est jamais parvenu à être rentable en quinze ans d’existence quand bien même elle a réalisé son record de chiffre d’affaires (3,4 milliards de dollars) au premier semestre 2018.

La décision de licencier, jugée difficile mais nécessaire, fait partie des mesures qui doivent permettre à Tesla d’engranger ses premiers bénéfices d’ici la fin de cette année. Elon Musk a, par ailleurs, précisé que la production de la berline compacte Model 3, très attendue, ne sera pas impactée.

Il affirme également continuer à recruter des « talents exceptionnels » pour des postes spécifiques. Autre mesure d’économie : Tesla ne devrait pas renouveler son partenariat avec la firme Home Depot pour la vente de son énergie solaire. Enfin, autre coup dur pour Tesla : un salarié aurait procédé à un sabotage « directement dans le code du système de production de l’entreprise ».

Selon Elon Musk, les conséquences seraient « importantes », d’autant que cette personne en aurait profité pour dérober « de grandes quantités » de données. Ce collaborateur, dont l’identité n’a pas été révélée, aurait agi ainsi parce qu’on lui a refusé une promotion.

En lien

COMMENTAIRES

Ajoutez un commentaire
(de 2 à 2500 caractères)